Desmond Tutu fête ses 85 ans dans « sa » cathédrale du Cap

Desmond Tutu fête ses 85 ans dans "sa" cathédrale du Cap

Le prix Nobel de la paix et ancien archevêque anglican sud-africain Desmond Tutu a fêté vendredi ses 85 ans lors d’une messe dans « sa » cathédrale du Cap, où il a pris la parole malgré ses récents problèmes de santé, a constaté un photographe de l’AFP.

Souriant, revêtu de sa traditionnelle soutane fuchsia, il a évoqué avec émotion dans la cathédrale Saint-Georges ses souvenirs de premier archevêque noir du Cap pendant la période de l’apartheid, dans les années 1980.

« Je peux vous assurer que c’était très difficile pour nous comme pour les autres (noirs). Mais l’accueil chaleureux que nous avons reçu ici nous a enveloppés comme une couverture et nous a toujours réconfortés », a déclaré M. Tutu.

« J’ai atteint un stade de ma vie où je suis plus près du hall des départs que de celui des arrivées. Et j’ai indiqué qu’une fois l’heure venue, je veux reposer ici pour toujours avec vous », a-t-il poursuivi avant de s’agenouiller en sanglots devant l’autel.

Desmond Tutu a fait deux séjours à l’hôpital ces dernières semaines à cause d’une infection récurrente liée à un traitement contre le cancer de la prostate dont il souffre depuis vingt ans.

« L’archevêque Tutu a immensément contribué à la liberté et à la démocratie que nous avons obtenues dans ce pays. Il continue d’inspirer la nation et le monde. Nous lui souhaitons un joyeux anniversaire et une bonne santé », a déclaré le président Jacob Zuma dans un communiqué.

L’ancien chef de l’Etat sud-africain Frederik de Klerk, dernier président blanc du pays avant l’avènement de la démocratie en 1994, a également publié un communiqué pour présenter ses « meilleurs voeux » à Desmond Tutu.

Infatigable défenseur des droits de l’Homme, Desmond Tutu avait reçu le prix Nobel de la paix en 1984 alors qu’il dirigeait le Conseil sud-africain des églises, très impliqué dans la lutte contre le régime raciste de l’apartheid.