Dopage: le vice-champion du monde Abdelrahman suspendu deux ans

L’Egyptien Ihab Abdelrahman, vice-champion du monde en titre du lancer de javelot, a été suspendu deux ans pour un contrôle positif à la testostérone en juillet dernier effectué par l’Agence égyptienne antidopage, a annoncé l’athlète mardi.

« Après plus de six mois d’attente, j’ai été informé que j’avais été suspendu pour deux ans pour avoir fait usage de testostérone », a déclaré Abdelrahman dans un message publié sur sa page Facebook.

« Je n’ai pas été surpris par cette décision », a ajouté celui qui avait été exclu de la délégation égyptienne une semaine avant l’ouverture des JO de Rio en raison de son contrôle positif.

Ihab Abdelrahman, 27 ans, a également prévenu qu’il allait faire appel de la décision devant le Tribunal arbitral du sport (TAS).

« Je ne me suis jamais dopé et je ne me doperai jamais, de manière intentionnelle ou non », a tenu à préciser l’athlète.

Il a annoncé qu’il avait « beaucoup de questions à poser à l’Agence égyptienne (antidopage) qui devrait jeter la lumière sur une série de faits, auxquels l’Agence égyptienne devra répondre devant le TAS ».

Abdelrahman avait remporté la médaille d’argent au lancer de javelot aux Championnats du monde d’athlétisme de Pékin en 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *