Pétrole et tourisme, deux espoirs pour tirer Sao Tomé de la pauvreté (Premier ministre)

Pétrole et tourisme, deux espoirs pour tirer Sao Tomé de la pauvreté (Premier ministre)

Le pétrole et un tourisme sélectif peuvent contribuer à sortir Sao Tomé-et-Principe de la pauvreté, a assuré à l’AFP le Premier ministre du petit archipel africain samedi à la veille de l’élection présidentielle.

« Le pétrole est une réalité », a déclaré Patrice Trovoada à la tête d’un pays où les deux-tiers des 195.000 habitants vivent sous le seuil de pauvreté. « Dans deux ans nous aurons les résultats des perforations-tests. Nous avons une zone conjointe avec le Nigeria. »

« Mon gouvernement ne parle quasiment jamais du pétrole parce qu’il y a une quinzaine d’années lorsque nous avons commencé cette aventure, il y a eu beaucoup de spéculations et d’anticipation sur les revenus que nous n’avions pas. On a commencé à vivre au-dessus de nos moyens », a-t-il ajouté rappelant que plusieurs sociétés étrangères participaient aux chantiers exploratoires.

Les deux petites îles misent aussi sur un tourisme de qualité avec l’émergence d’une classe moyenne, voire de millionnaires, au Nigeria ou en Angola à deux heures d »avion, ainsi que les expatriés européens dans des pays comme le Gabon, à 45 minutes de vol.

« On peut, et c’est notre option, développer une certaine forme de Airbnb, a encore dit le chef de gouvernement. C’est une façon de ne pas créer de choc entre des gens avec de hauts revenus et qui arrivent dans un pays où il existe encore beaucoup de pauvreté. »

Le Premier ministre en poste depuis 2014 espère mettre fin à la cohabitation avec l’actuel président Manuel Pinto da Costa, qui se représente pour un mandat de cinq ans, en soutenant son propre candidat Evaristo Carvalho lors du scrutin dimanche.